9 juillet 2013

Etape 25

La navigation sur la Saône se passe bien mais la chaleur augmente considérablement la fatigue. Mentalement, les étapes sont plus difficiles à gérer que sur les écluses car le fleuve est très large, les paysages ne sont pas très variés et il est difficile de s'arrêter. De plus, je parcours de longues distances sans faire de pause. Sur les canaux, j'étais très souvent suivie et il y avait toujours des personnes qui m'encourageaient lors des passages d'écluse. Les échanges étaient fréquents tout au long de la journée.
J'ai beaucoup apprécié l'arrivée à Mâcon. Les 3 derniers kilomètres, j'ai été escortée par plusieurs rameurs des régates Mâconnaises ainsi que des bateaux de plaisances (ANPEI, VNF). Sur le quai, de nombreuses personnes m'ont accueillie. Mes partenaires "l'Arbre Vert" et "AG2R La Mondiale" étaient également présents et les visiteurs ont pu découvrir différentes activités dans les domaines de la prévention et du bien être (bol d'air Jacquier, Shiatsu, chromothérapie, naturopathie...).
J'ai également croisé "l'association l'Odyssée de l'espoir" (constituée de personnes atteintes par la sclérose en plaques et de bénévoles) qui a pour but de faire connaître cette maladie en organisant des périples à vélo. Actuellement, ils relient Dijon à Annecy.

Demain, nous allons à Villefranche-sur-Saône (37 km, pas d'écluse).